fbpx

Crédit chômeur : Emprunter de l’argent quand on est sans emploi

S’il y a une personne qui a besoin d’argent, ne serait-ce que pour assurer ses arrières, c’est la personne sans emploi, c’est clair. Voici une bonne nouvelle qui pourra l’intéresser : qu’elle soit un demandeur d’emploi en fin de droit, un propriétaire sans source de revenu ou un chômeur depuis peu, elle a toujours le droit de solliciter un crédit chômeur. Seulement, cela s’avère plus difficile que pour le cas d’un travailleur. C’est le point commun du crédit pour chômeur et credit interdit bancaire : il faut de la patience pour l’obtenir, et surtout, il faut savoir s’y prendre.

Les différentes formes de prêt crédit chômeur

Le prêt crédit chômeur est souvent un crédit à la consommation. La raison est simple : l’intéressé doit forcément subvenir à ses besoins qu’il ait peu ou pas de ressources financières. Il n’a pas forcément besoin de justifier à quelle fin va-t-il utiliser son crédit, vu les imprévus que génère sa situation. Le credit sans emploi qui lui sera octroyé peut donc être un prêt personnel ou un crédit auto. Pour mieux connaître ce qui vous convient vraiment, faites une simulation et comparez toutes les offres. Si vous ne vous en sortez pas, étudiez les conditions d’octroi du prêt personnel sans emploi.

Conditions d’octroi du prêt personnel sans emploi

Revenons aux trois cas de figure du demandeur d’emploi en fin de droit, du propriétaire sans source de revenu et du chômeur récent. Le premier a le plus de difficulté à négocier un emprunt, parce qu’il n’a pas de garantie. Or, il faut savoir que les organismes de crédit sont des entités à but lucratif et non pas des associations à vocation sociale. Il n’est pas question, pour eux, de prendre des risques.

Le propriétaire, lui, aura son bien qu’il pourra apporter comme garantie réelle. La valeur de ce bien sera déterminée par expertise. Si jamais, l’emprunteur ne pourrait plus faire face à ses échéances, l’organisme de prêt saisira alors ce bien pour le vendre aux enchères dans le but de se faire rembourser ses impayés.

Pour le cas du chômeur récent, il doit lui rester une assez longue durée d’indemnisation, ce qui lui permettra d’avoir plus de chance que le demandeur d’emploi en fin de droit. Un conseil si tel est votre cas : jouez sur la durée de remboursement, faites en sorte que la dernière échéance de votre prêt soit arrivée avant la fin de votre indemnisation de la part du Pôle Emploi.

Voici un autre conseil pour terminer : Si vous devez absolument emprunter de l’argent alors que vous êtes sans emploi, négociez avec votre prêteur. Si vos négociations échouent, faites appel à un courtier ou, à défaut, une assistante sociale pour votre demande de pret personnel sans justificatif de revenu. Passez-lui les pièces qui prouvent que l’établissement n’a pas accepté votre demande. Communiquez-lui également le dossier qui définit votre situation de chômeur. Votre collaborateur entreprendra les démarches à votre place. Il saura comment faire.

Le plus souvent en matière de crédit à la consommation, on parle de crédit affecté et de crédit sans justificatif, c’est-à-dire que vous devez justifier ou non la destination des sommes qui vous seront prêtées, et ce, dès l’introduction de votre demande.