fbpx

Demande de crédit pour CDD et intérimaire

À mi-chemin entre chômeur et travailleur en contrat à durée indéterminée, le salarié en contrat à durée déterminée ou CDD, ou encore l’intérimaire, ne motive pas vraiment les organismes de prêt faute de pouvoir fournir les trois derniers bulletins de paie tant exigés par les banques. Ceux-ci évoquent l’incapacité à l’intérimaire de justifier d’un revenu régulier ou encore le risque de solvabilité comme prétexte pour demander plus de garanties et contreparties en échange de l’emprunt. Heureusement que les autorités publiques et quelques organismes de crédit ont eu l’idée de créer le crédit pour CDD et intérimaire. C’est un produit financier à caractère social dans la mesure où il peut être présenté sous forme de petit crédit, de crédit à la consommation ou même de pret entre particulier.

Pourquoi recourir à un crédit intérimaire ?

Les travailleurs sans CDI ou en intérim peuvent souscrire au crédit intérimaire s’ils ont besoin d’argent pour entreprendre des travaux dans leur logement, s’acheter une voiture, ou faire face à une difficulté financière. Ce type de prêt, de par ses propriétés, présente de nombreux avantages, à savoir :

  • L’adaptation aux besoins des travailleurs et à la précarité de leur emploi
  • La souplesse
  • L’accompagnement et le suivi personnalisé
  • La rapidité

Bref, c’est un crédit rapide qui profite énormément aux salariés CDD sans revenu stable et aux intérimaires. Avec le Fonds d’action sociale du travail temporaire ou Fastt, les intérimaires peuvent emprunter jusqu’à 10000 euros. Une somme qu’ils peuvent rembourser sur une durée allant jusqu’à 60 mois. Et cerise sur le gâteau, certains créanciers incluent dans leur offre l’aide à la recherche d’un emploi en CDI (Contrat à Durée Indéterminée).

Le crédit à la consommation pour CDD et intérimaire

Quand le crédit conso est destiné aux employés en CDD ou aux travailleurs en intérim, il a les mêmes particularités que le prêt personnel. L’intéressé n’est pas obligé de justifier ses dépenses. En plus, sa demande sera traitée rapidement. Si en revanche, il choisit le crédit affecté à l’achat d’un véhicule ou à la réalisation de travaux, le contrat va considérer la précarité de l’emploi. Et, en cas d’évolution de la situation de l’emprunteur, le montant à rembourser sera plus conséquent.

La période de chômage est prévue dans le contrat d’un crédit à la consommation pour CDD et intérimaire. Le prêt est tellement flexible qu’il est possible d’observer des temps de répit dans le remboursement des dettes. On peut alors négocier avec le prêteur en vue de modifier la durée du prêt et aussi les mensualités. C’est un crédit à taux fixe, c’est-à-dire que le TAEG ou Taux Annuel Effectif Global ne change pas. Si vous voulez procéder à des remboursements anticipés, vous êtes libre de le faire, et en général, vous ne payez rien. Sachez toutefois qu’il est obligatoire de souscrire à une assurance complémentaire.

S’octroyer un crédit à la consommation en travaillant chez une agence d’intérim est aussi d’usage. C’est même une bonne astuce si votre niveau d’endettement n’est pas trop élevé, et si votre capacité à rembourser est prouvée. Bien entendu, vous devez travailler en CDD à la date de votre demande, et avoir un compte dans l’organisme financier partenaire de l’agence.

crédit consommation

Prêt intérimaire et crédit pour CDD : rappel sur les conditions d’obtention

Si les établissements bancaires et les organismes de crédit sont un peu plus réticents dans l’octroi d’un prêt pour les personnes répondant à une situation professionnelle précaire, il est tout de même possible aux salariés en CDD ou en intérimaire d’obtenir un prêt. Cependant, il faut répondre à diverses conditions, notamment à une ancienneté professionnelle. Il faut en effet disposer d’environ 600 heures de travail par an. Pour le cas d’un employé en intérimaire, il est essentiel d’être en mission d’intérim lors de la demande de prêt. Vous devez également justifier d’un revenu mensuel minimum depuis les 12 derniers mois précédant votre demande. L’établissement prêteur va également vérifier si vous avez travaillé dans une même société ou dans le même domaine d’activité pendant une durée considérable. Tout cela pour vérifier votre stabilité. Un prêt pour une personne en CDD et celle en intérimaire répond aux mêmes conditions. Votre taux d’endettement doit tourner autour de 33 % au maximum et ne doit présenter aucun incident bancaire au cours des 6 derniers mois.

Le plus souvent en matière de crédit à la consommation, on parle de crédit affecté et de crédit sans justificatif, c’est-à-dire que vous devez justifier ou non la destination des sommes qui vous seront prêtées, et ce, dès l’introduction de votre demande.