Prêt conventionné

Les projets à financer avec un prêt conventionné

Un prêt conventionné peut financer plusieurs types de projets. Généralement, il s’agit de soutenir financièrement l’achat d’un logement neuf ou ancien qui fera office de résidence principale. Il peut s’agir d’un achat terrain, ensuite du financement des travaux de construction. Dans tous les cas, en principe, un prêt conventionné va toujours porter sur un usage logement.

Le prêt conventionné peut également financer certains travaux opérés sur un logement déjà existant. Dans ce cas, les propriétaires vont chercher à améliorer leur confort de vie. Ce peut être des travaux d’agrandissement, d’amélioration ou encore d’aménagement pour un membre de la famille qui aurait des problèmes de mobilité. Et très souvent, les travaux d’économie d’énergie sont également encouragés.

Par ailleurs, la loi met en place certaines conditions, notamment celle d’une surface minimum pour tout achat ou tous travaux financés par un crédit conventionné. La surface minimale dépend du nombre de personnes qui vont occuper les lieux. Elle va de 9 m — pour une personne vivant seule et de 16 m — pour un couple. Ensuite pour chaque personne, il faut prévoir 9 m². La condition a été posée par la loi, mais rares sont les cas où elle est vérifiée dans la pratique.

  • Les conditions de crédit du prêt conventionné
  • Les caractéristiques d’un prêt conventionné
  • Qui a droit un prêt conventionné ?
  • Prêt conventionné : auprès de quel établissement souscrire ?

Les conditions de crédit du prêt conventionné

Aucune condition de ressource n’est prévue. Le prêt conventionné est accordé à tout individu de nationalité française ou titulaire d’un titre de séjour valide. Mais il a été prévu principalement pour les foyers qui souhaitent acquérir un logement pour en faire leur résidence principale. Il s’agit de la première condition, l’occupation de logement à titre de résidence principale une fois financée. Un locataire peut éventuellement demander un crédit conventionné, mais à condition qu’il n’y ait aucun lien de parenté avec son bailleur.

Dans le prêt conventionné, la durée prêt conventionné et le taux d’intérêt sont fixés par l’organisme de crédit. Vous pouvez opter soit pour un taux fixe, soit pour un taux révisable.

Les caractéristiques d’un prêt conventionné

Le prêt conventionné est accessible à tous les particuliers, sans condition de ressources. Il s’agit d’une forme de prêt immobilier, destiné au financement de l’acquisition d’une résidence principale ou de son aménagement.

Dans un prêt conventionné, le taux d’intérêt, la, durée et le montant du crédit sont fixés librement par la banque. C’est plus ou moins le même fonctionnement que le prêt classique. Mais l’apport personnel n’est pas obligatoire pour le prêt conventionné.

Par contre, le prêt conventionné peut être associé à un autre type de prêt immobilier autre que le crédit immobilier classique. On parle dans ce cas du cumul prêt conventionné.

Qui a droit un prêt conventionné ?

Il n’y a pas de critères subjectifs portant sur les revenus pour le profil emprunteur dans un prêt conventionné. Tout particulier, français ou titulaire d’un titre de séjour en France peut en faire la demande. Les critères restent les mêmes que ce dans un crédit classique. La capacité d’endettement servira à déterminer les modalités du prêt et notamment du remboursement prêt conventionné. Le taux d’intérêt sera fixé par l’établissement de crédit, et va dépendre de la durée du contrat. Mais un montant maximum pour les taux a été prévu par les règlementations. 

Les critères classiques restent valables : un profil personnel, professionnel et financier rassurant.

Prêt conventionné : auprès de quel établissement souscrire ?

Le prêt conventionné peut être demandé auprès de tout établissement financier ayant signé la convention avec l’État. Pour rappel, il s’agit d’un prêt immobilier, donc destiné à financer un projet immobilier.

Il faut savoir que nombreux sont les établissements qui ont conclu une convention avec l’État. Vous devez ainsi prendre le temps de comparer les offres, et notamment les taux d’intérêt proposés qui sont propres à chaque établissement. Bien entendu, les variations restent dans la limite des taux prévue par la loi.

Nous vous conseillons de passer par un simulateur prêt conventionné ou encore un comparateur en ligne. C’est rapide et gratuit, et vous saurez exactement quelle offre correspondrait le mieux à vos besoins et votre capacité d’endettement.

Pour faciliter votre demande de prêt en ligne, passez par notre simulateur.
COMPAREZ LES OFFRES

Voir également

Pour avoir accès à sa première résidence même un avec un revenu modeste, il existe de nombreux financement possibles pour concrétiser son projet immobilier. Découvrez les différents crédits immobiliers accessibles.

Crédit Immobilier Sans Apport

Crédit Sans Apport

Un crédit immobilier sans apport est une solution de financement qui vous permet d’emprunter sans apport personnel. Pour bénéficier d’un tel crédit, il est généralement nécessaire d’avoir un bon profil et une bonne capacité d’épargne.

Prêt à taux zéro

Prêt à taux zéro

Le prêt à taux zéro est un prêt immobilier gratuit qui permet de financer en partie l’achat ou la construction de sa première résidence principale. Le financement accordé peut aller jusqu’à 40% du projet.

Prêt accession sociale

Prêt accession sociale

Existant depuis 1993, le prêt d’accession sociale est un prêt immobilier principalement conçu pour les personnes ayant un revenu modeste afin de leur faciliter l’accès à la propriété. Il permet à l’emprunteur de bénéficier de l’Aide Personnalisée au Logement (APL).

Prêt In Fine

Prêt In Fine

Contrairement au prêt amortissable, le prêt in fine est un prêt avec lequel vous ne remboursez que les intérêts pendant sans durée. Le capital emprunté n’est donc remboursé qu’en une seule fois à l’échéance.

Prêt relais

Prêt relais

Le prêt relais est une sorte de crédit transitoire qui offre la possibilité à un propriétaire cherchant à acquérir un nouveau bien de l’obtenir avant même que la vente d’un autre bien ne soit finalisée.