Faut-il faire appel à un courtier pour un prêt immobilier ?

Publié le 15 février 2018 par Armel
courtier credit immobilier

Un courtier désigne un intermédiaire qui a pour rôle de dénicher la meilleure offre de prêt, adaptée à la situation de l’emprunteur. Un courtier en prêt immobilier propose à un emprunteur de se substituer à lui pour avoir des offres de prêts plus intéressantes. Il revendique travailler avec un réseau de banques. Dans la pratique, un courtier en prêt immobilier noue de très nombreux partenariats, pour proposer le même dossier à une dizaine de banques. Pour un profil particulier, le courtier détermine immédiatement le ou les établissements bancaires qui sont susceptibles d’accepter le dossier et à quel taux. Il pourra aussi apporter des conseils techniques très utiles à l’emprunteur, pour monter son dossier et le rendre acceptable.

Un prêt immobilier n’est pas un crédit facile et rapide sans justificatif

Au contraire d’un crédit facile et rapide sans justificatif, qui ne nécessite pas de justifier de son utilisation, le prêt immobilier concerne uniquement l’achat d’un bien immobilier, dans le neuf ou dans l’ancien ou tout ce qui touche de près ou de loin à l’immobilier. Aussi, le recours à un courtier est très pertinent. Pour trouver le courtier à même de bien traiter son dossier de demande de prêt immobilier, le bouche-à-oreille est la meilleure des garanties. Ainsi, il faut savoir que l’emprunteur ne doit verser aucune commission avant la signature de l’acte chez le notaire, selon l’article L 321-2 du code de la consommation. Il n’a pas non plus à signer aucun document qui l’engage avec le courtier, autre que le mandat l’autorisant à présenter le dossier aux banques. Comme précaution, l’emprunteur est recommandé demander par écrit le montant de la commission à verser au courtier, qui tourne autour de 1 % de l’emprunt.

Les réglementations liées au métier du courtier en prêt immobilier

Un courtier en prêt immobilier est un « intermédiaire en opérations de banque et services de paiement » (IOBSP). Il fait gagner un temps précieux à l’emprunteur car il cherche et négocie à la place de l’emprunteur un crédit immobilier. Son activité est réglementée par le code monétaire et financier. Elle est également soumise au contrôle de l’Autorité de contrôle prudentiel (ACP). En réalité, il doit souscrire à une assurance de responsabilité civile. Pour qu’il puisse faire son travail, il signe avec l’emprunteur une convention de courtage, ou un « mandat de recherche de capitaux », un contrat obligatoire, exigé par la loi. Ce document indique ce que le courtier doit rechercher en fonction des directives de l’emprunteur : montant, forme du crédit, durée, taux et autres.

courtier
Lorsque l’on cherche un crédit dans les meilleures conditions possibles, on est souvent tenté de ...
pret auto
Comme pour presque tous les crédits, la souscription à un prêt auto n’exige pas de présenter u ...
conseils pour un regroupement de credit
Un regroupement de crédits : c’est quoi ? Le regroupement de crédit est une opération qui c ...