Obtenir un crédit au chômage, est-ce possible ?

Publié le 3 novembre 2017 par Armel
credit pour chomeur

Perdre un emploi est difficile, mais ce n’est pas non plus la fin du monde. Quand on est en situation de chômage, on a souvent l’impression que rien ne va plus et que son monde s’écroule. Dans la vie, souvenez-vous qu’il y a toujours des hauts et des bas. Plus vous  baissez les bras, plus votre situation se complique. Restez positif et n’ayez pas peur de faire face à la réalité et d’affronter vos problèmes. Qui sait, votre chômage peut être un nouveau départ dans votre vie professionnelle. Pour bien le vivre, un credit pour chomeur est maintenant disponible. Ce type de prêt se décline sous plusieurs formes. Trouvez dans le présent billet toutes les informations sur les différents types de crédits pour chômeur.

Microcrédit ou prêt dans une banque ?

Bien sûr, votre chance de décrocher un prêt est minime quand vous êtes en situation de chômage. Cependant, les banques vous proposent toujours leurs offres en s’appuyant sur des justificatifs précis. En général, on vous demande de fournir vos derniers bulletins de salaires avec vos derniers relevés de compte et le dernier avis d’imposition. C’est à partir de ces documents que les banques vérifient votre solvabilité. Si elles constatent vos revenus trop faibles, votre demande va surement être rejetée. Dans ce cas, vous devez essayer avec d’autres options. Le microcrédit, par exemple est un crédit garantit pour moitié par l’Etat. Le montant d’un microcrédit est estimé en moyenne aux alentours de 1000 euros. Quant à la durée de remboursement, elle s’étale entre 6 mois et 3 ans, et ce selon la capacité de remboursement de chacun. A noter que le taux d’intérêt d’un microcrédit varie en fonction de votre situation personnelle. Contrairement aux prêts dans une banque, le microcrédit n’a pas d’assurance emprunteur, ni de frais de dossier. Par-dessus tout, vous pouvez régler votre prêt par anticipation sans frais supplémentaires.

Qu’en est-il des autres options ?

Les prêts bancaires et le microcrédit ne sont pas les seules options disponibles pour obtenir un fond durant votre chômage. Il y a aussi le crédit au chômage grâce à une caution, le crédit au chômage grâce à une garantie réelle et le prêt de la CAF.

  • Comme son nom l’indique, le « crédit au chômage grâce à une caution » consiste à demander un prêt par l’intermédiaire d’une personne qui s’engage à se porter caution pour vous. C’est la solution idéale pour ceux qui ne peuvent plus assurer leurs mensualités.
  • Le « crédit au chômage grâce à une garantie réelle » consiste à assurer votre emprunt par un bien de même valeur que le montant accordé. En général, l’organisme financier prend pour garantie le bien financé. A titre d’exemple, si vous avez acheté une voiture avec l’argent, c’est cette voiture qui va être saisie et vendue en cas de non remboursement.
  • La CAF ou caisse d’allocations familiales est une solution s’adressant aux personnes sans emploi et qui ont des difficultés financières. Pour l’obtenir, il faut remplir toutes les conditions requises. L’emprunteur doit avoir au moins un enfant à charge et avoir des ressources faibles. A noter que ces conditions ainsi que les montants varient d’une CAF à l’autre, donc d’un département à l’autre. Avec un prêt de la CAF, la somme n’est pas versée sur le compte de l’emprunteur mais directement au fournisseur du bien acheté.
courtier
Lorsque l’on cherche un crédit dans les meilleures conditions possibles, on est souvent tenté de ...
Prêt auto
Comme pour presque tous les crédits, la souscription à un prêt auto n’exige pas de présenter u ...
conseils pour un regroupement de credit
Un regroupement de crédits : c’est quoi ? Le regroupement de crédit est une opération qui c ...