Pourquoi l’âge d’or des courtiers en crédit touche-t-il à sa fin ?

Publié le 30 janvier 2019 par Armel
courtier

Lorsque l’on cherche un crédit dans les meilleures conditions possibles, on est souvent tenté de se tourner vers un courtier. Ce métier très particulier consiste à trouver les crédits aux taux les plus intéressants pour ses clients, en échange d’une légère commission. Les courtiers jouissent de nombreux contacts auprès des organismes de crédit qui leur font confiance. Ce sont donc des intermédiaires de choix, mais l’âge d’or de leurs professions semble toucher à sa fin.

Un métier porté par le marché de l’immobilier

Ces dernières années ont été très prolifiques pour le marché de l’immobilier. Avec la chute des taux d’intérêt, le nombre de ventes immobilières a énormément augmenté. Comme 90 % des acheteurs ont recours au crédit, cela a également largement profité aux courtiers. Ceux-ci ont souvent des contacts auprès des organismes de crédit et des agences immobilières et proposent des taux très alléchants aux particuliers.

Pourtant, il semblerait que l’âge d’or de leur profession touche à sa fin, notamment parce que les banques commencent à refuser de faire confiance à des cabinets de courtage de trop petite taille. Effectivement, le courtier a également pour travail d’assurer la solvabilité des emprunteurs à l’organisme de crédit. Ces derniers souhaitent donc être rassurés par l’importance du cabinet par lequel ils sont contactés.

L’essor des crédits en ligne

Aujourd’hui, pour trouver un crédit en ligne, il suffit de remplir une demande en quelques minutes et de choisir le crédit de son choix parmi une liste très importante d’offres comparées. Ensuite, en quelques clics et presque sans aucun justificatif, il est possible d’obtenir un crédit. L’argent est finalement versé sur votre compte quelques jours plus tard.

L’extrême simplification de la procédure rend les services d’un courtier beaucoup moins intéressant. Cependant, c’est surtout l’accès à une comparaison détaillée et précise de toutes les offres disponibles qui rend caduque l’intervention d’un courtier. Tout le travail de courtage consiste justement à obtenir les meilleurs taux possibles et à les comparer. Les particuliers qui accèdent à ses sites n’en ont plus vraiment besoin.

Une automatisation de la profession

Si les organismes de crédit automatisent de plus en plus leur service, ce qui a notamment permis l’émergence de comparateurs de très grande qualité, les banques et les cabinets de courtage automatisent également énormément leurs fonctionnements. Ainsi, un courtier ne négocie presque plus jamais un taux directement avec un représentant d’une banque. Tout se fait en ligne.

Dans ces conditions, il est difficile pour un jeune cabinet de courtage de petite taille d’émerger et d’obtenir la confiance d’une banque ou d’un organisme de crédit. Ceux-ci se tournent alors davantage vers des cabinets de grande taille qui dispose de tous les départements juridiques nécessaires.

courtier
Lorsque l’on cherche un crédit dans les meilleures conditions possibles, on est souvent tenté de ...
pret auto
Comme pour presque tous les crédits, la souscription à un prêt auto n’exige pas de présenter u ...
conseils pour un regroupement de credit
Un regroupement de crédits : c’est quoi ? Le regroupement de crédit est une opération qui c ...