Tout savoir sur le crédit-bail

Publié le 10 novembre 2017 par Armel
credit bail et leasing

Le meilleur moyen de financer un projet est le recours à un crédit bancaire. Les organismes financiers et les banques proposent actuellement plusieurs types de crédit adaptés à tous les besoins, mais il y a aussi ce qu’on appelle le crédit-bail ou leasing. Il s’agit d’une technique de financement d’immeuble ou de matériel à destination des professionnels. Dans le cas d’un leasing auto par exemple, le bien acheté avec le prêt obtenu est mis en location au lieu d’être acheté avec un credit auto. L’entreprise qui le loue peut le racheter en fin de contrat, et ce pour une valeur assez faible. Tout ce que vous devez savoir sur ce type de crédit, vous le trouverez dans cet article.

Aperçu des caractéristiques du crédit-bail

Moins connu que les prêts bancaires et le credit sans banque, le crédit-bail est désormais très apprécié par les investisseurs. Son principe de fonctionnement est un peu différent, mais plus pratique. En fait, un crédit-bail n’est pas vraiment une vente à tempérament, ni une simple location ni une location-vente. Trois intervenants entre en jeu, dont l’entreprise qui achète le bien ou crédit-bailleur, l’autre entreprise qui va louer le bien appelé le crédit-preneur et le fournisseur qui propose la vente au crédit-bailleur. Une fois le contrat de location terminé, le crédit-preneur a le choix de lever l’option, c’est-à-dire de racheter le bien, de reconduire l’accord ou de rendre le bien. A noter que le bien reste toujours la propriété du crédit-bailleur durant la période de location. Sachez également que ce type de prêt comporte 2 contrats, dont le contrat de crédit-bail entre le crédit bailleur et le crédit preneur et le contrat de vente classique entre le crédit bailleur et le fournisseur. Le bien peut être un meuble ou un immeuble. Pour les biens meubles, cela peut être des biens d’équipement ou bien des matériels d’outillage. Quant aux biens immobiliers, ils doivent être à usage professionnel.

Les avantages et les inconvénients du crédi-bail

Tout comme les autres moyens de financement, le crédit-bail présent des avantages et des inconvénients. Pour le crédit-bailleur, cela lui permet d’assurer la totalité du financement sans apport personnel. Autrement dit, il n’exige aucun autofinancement. Comme le matériel mis en location n’est pas inclut dans le bilan, le locataire ou le crédit-preneur a ainsi le droit d’utiliser du matériel coûteux sans changer son niveau d’endettement. Contrairement aux crédits bancaires, tous les éléments qui constituent le contrat de crédit-bail sont négociables, que ce soit la durée, la périodicité ou le montant des loyers. Le crédit-bail est également prisé pour sa grande souplesse. Pour éviter toute déception, il est important de prendre en compte les inconvénients du dispositif dans lequel vous souhaitez vous lancer. La demande peut être refusée si les entreprises de crédit-bail constatent que le bien soit difficile à revendre au terme du contrat de location. Cette technique de financement est d’un coût élevé surtout pour ceux qui envisagent des petits investissements. Malgré sa souplesse, interrompre le contrat par anticipation n’est pas toujours possible. Les loyers perçus par le crédit-bailleur sont passés en frais généraux si la durée de location corresponde à la vie économique du bien mis en location.

courtier
Lorsque l’on cherche un crédit dans les meilleures conditions possibles, on est souvent tenté de ...
Prêt auto
Comme pour presque tous les crédits, la souscription à un prêt auto n’exige pas de présenter u ...
conseils pour un regroupement de credit
Un regroupement de crédits : c’est quoi ? Le regroupement de crédit est une opération qui c ...